Desperate Expat

Londres, Tokyo, et Singapour, depuis plus de 5 ans...

07 mai 2011

V day

7 Mai 2011, jour crucial a plusieurs titres : pour Romane qui invite ses copines pour une pyjama party pour son anniversaire (priez pour nous !), pour les Singapouriens qui elisent les membres de leur parlement.

Autant il y a trois semaines, je pensais que le PAP allait a nouveau emporter ces elections haut la main, autant ce matin je n' en suis plus si certaine. La victoire semble acquise certes, mais il se pourrait bien que l'opposition gagne un terrain significatif. La campagne electorale a ete courte et vive. Elle s'est joue sur trois terrains : les meetings, bruyants et tres frequentes, surtout ceux de l'opposition, les medias officiels respectueux de la pluralite, mais selectionnant avec attention leurs analyses, et enfin les nouveaux medias Internet relayant tres largement le soutien a l'opposition et donnant aux trentenaires Singapouriens une liberte de parole inedite. Les themes majeurs de campagne ? L'upgrading des HDB, le cout de la vie, l'immigration, le salaire des membres du parlement et du gouvernement et surtout le poids a donner a l'opposition. En filigrane de ces debats, il etait un autre sujet de conversation : le caractere secret ou non du vote et les consequences du vote d'opposition pour les electeurs a titre individuel et collectif. Nombreux sont ceux qui ne sont pas certains que leur vote est secret, d'autant que le bulletin de vote comporte un numero de serie (destine a reconcilier le nombre de votants et le nombre de bulletin de vote dans l'urne). "Je voudrais bien voter pour l'opposition, mais je vais me porter candidat pour un HDB, est ce que cela ne va pas me porter prejudice ?" tel est ce que j'ai entendu d'une amie Singapourienne. De meme, le Minister Mentor Lee Kuan Yew a declare que les electeurs d'Aljunied (la circonscription la plus disputee) se repentiraient s'ils elisaient l'opposition a leur tete : leur "estate" allait perdre en valeur, leur qualite de vie se degrader....tels etaient ses arguments, mais le choix du mot repentir est pour le moins malheureux dans le contexte de controle social singapourien et de la part du Minister Mentor.

Sur le terrain, la credibilite des candidats de l'opposition a ete mise a rude epreuve par le PAP (untel est trop vieux, un autre est gay et ne pense qu'aux interets des homosexuels, un autre ferait mieux de repartir en Chine ou il a vecu la grande partie de sa vie...), alors memes que ceux ci prennent de visibles precautions pour ne pas offenser les acteurs du parti dominant. Sur internet c'est le PAP qui en a pris pour son grade, surtout depuis les commentaires de LKY. Facebook s'orne de statuts, de liens et de billets qui ne font pas de doute sur les intentions de vote de leurs auteurs. Parmi mes connaissances singapouriennes, peu defendent le PAP : la generation Y (25/35 ans) semble la plus remontee et carrement offensee par le comportement de certains candidats du PAP. Je ne percois pas d'enthousiasme exceptionnel pour les partis d'opposition sur le fond, et au contraire que ce soit sur internet ou en reel, les electeurs tout de meme reconnaissent le travail de fond et la qualite du PAP. En revanche, ils percoivent que le parti au pouvoir se considere comme seul capable de manager leur pays et sont frustres de ne pas etre entendus au quotidien. Il me semble que le PAP qui a ete excellent a amener tant de Singapouriens a un niveau d'etude universitaire n'ait pas adapte son discours a une population manifestement plus alerte. Qu'on ne me parle plus d'apathie poliitique Singapourienne : grace a Internet, celle ci n'est plus une realite dominante.

Le suspense est grand, car les journaux n'ont pas publie de sondages pre-electoraux. Je dois dire que sans sondage la campagne n' en a ete que plus interessante, et il me tarde de regarder la soiree electorale. J' imagine cependant que le PAP au pouvoir doit avoir des estimations, car l'inquietude dans leurs rangs s'est fait sentir, au point que le premier ministre, fils de Lee Kuan Yew a exprime publiquement sa difference d'approche et la relative autonomie de son equipe gouvernementale face au Minister Mentor*. George Yeo, tete de file PAP dans la circonscription d'Aljunied (ministre des affaires etrangeres et risquant fort de perdre son siege et son maroquain ce soir) a indique que s'il etait elu ils travaillerait activement a la renovation ideologique du PAP pour mieux prendre en compte l' expression de tous les Singapouriens. Je m'etonne tout de meme que le parti au pouvoir n'ait pas su plus tot mieux interagir avec cette generation Y...

Certes, il semble tres peu probable que l'opposition (constituee de nombreux petits partis) puisse emporter le pouvoir, mais rien qu'une GRC emportee, ce sont 5 membres du parlement (sur 87), au lieu des 2 actuels elus, et un debut de reelle pluralite.

A consulter pour prendre la mesure des preoccupation des Singapouriens actifs politiquement : The Online Citizen. Et notamment un article que j'ai trouve particulierement juste et en marge des principaux debats tres materialistes de la campagne.

* Lee Kuan Yew, 87 ans, le leader ayant amene Singapour a l'independance et a son niveau actuel de developpement a quitte son poste de Premier Ministre dans les annees 90, mais il est reste au gouvernement comme Senior Minister puis comme Minister Mentor. Son role est de conseiller l'equipe gouvernementale en place dans la conduite des affaires. Il a ete automatiquement reconduit comme representant de Tajong Pagar car aucun parti d'opposition ne s'est presente contre le PAP (il y avait une equipe mais qui n'a pas pu finaliser a temps les formalites administrative de candidature), c'est la seule circonscription ou il n'y aura pas de vote ce jour.

Posté par FloaSingapour à 08:56 - Singapour - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur V day

    Eh bah dis donc, le blog a bien changé. Je suis déçu du ton et des sujets des nouveaux articles...
    Et vu l'absence de commentaires j'en déduis que je ne suis pas le seul à penser comme ça.
    Je ne reviendrais plus.

    Posté par Nima, 28 mai 2011 à 19:38 | | Répondre
  • Que voulez vous que je vous dise ? "lecteur, ne pars pas, reviens !" . Et bien non, je ne le dirai pas. Ceci est mon espace, j'en fais ce que je veux, et au vu des statistiques, le lectorat est moindre que le blog japonais surtout a cause de la moindre fréquence de publication, mais toujours la. C'est vrai que le manque de commentaires est un peu triste, mais c'est comme Ca.
    Bon vent cher lecteur qui n'a Meme pas le courage de mettre votre véritable adresse email, ni une adresse blog pour savoir la qualité de votre production...

    Posté par Floasingap, 29 mai 2011 à 11:43 | | Répondre
  • bravo

    à l'inverse, j'ai trouvé cela intéressant, bien écrit et vif. Cette campagne électorale a été peu couverte (toujours la soi-disante suprématie du PAP) alors qu'à mon avis, on assiste à une redistribution des cartes politiques. Ce n'est pas rien car Singapour fait figure de modèle observé de près par d'autres communautés chinoises.
    Merci de votre témoignage

    Posté par seaudu, 01 juin 2011 à 15:21 | | Répondre
  • Moi je me languis des billets de ce blog (meme si je ne laisse que peu de commentaires!... J'aime bien qu'on me parle des choses de ma ville d'adoption et ce blog m'apprend beaucoup de choses. En plus il est tres agreable a lire.
    Je suis assez choquee par ce commentaire de Nima qui me semble de plus assez puerile... Tant de mechancete decouragerait les meilleures intentions.
    Bravo pour ce blog. Continuez!
    Je reviendrai.

    Posté par Claude, 09 juin 2011 à 00:58 | | Répondre
Nouveau commentaire