Desperate Expat

Londres, Tokyo, et Singapour, depuis plus de 5 ans...

11 août 2013

Bhoutan jours 2 et 3

Effectivement la nuit nous a requinque, pour une deuxième journée active. Après un passage au mémorial chorten érigée par la reine mère en l'honneur du 4ème roi mort très jeune, nous avons pris la route pour la vallée de tango. Il faut grimper 45 min a flanc de pente, avec intermèdes en forme de citations du bouddha pour atteindre le monastère universitaire de Cheri. Les moines nous y ont offert le the, et on a pu "papoter"un peu avec l'un d'eux, puis nous avons visite le bâtiment principal, essayant de comprendre et de retenir les explications du guide. Nous avons fini en beauté en obtenant la bénédiction de la 7e réincarnation du 4ème Desi, un jeune homme de 19 ans, installe dans une magnifique bibliothèque toute la journée apparemment. J'avoue, ça fait quelque chose ...
De retour a Thimpu nous sommes allés au marche, très organisé, relativement propre. L'occasion d'une belle série de photos, notamment de fromages secs comme de la pierre ! La visite d'un bazar attenant nous a permis d'acquérir l'aimant du voyage : la photo du couple royal révéré , qui viendra rejoindre les œuvres de grands peintres sur notre frigidaire . Enfin visite rapide de l'école nationale des arts décoratifs, le jour de la remise des notes : il y avait quelque fébrilité parmi les adolescents.
En soirée, un restaurant prétendument bhoutanais ... Mais rien de ce qui est décrit dans les guides. Les plats traditionnels bhoutanais sont a la base des chilis , du coup c'est un peu dur a faire déguster aux touristes. Nicolas et moi sommes aventureux et nous apprécions le Chili au fromage, a mélanger dans le riz. Nous avons donne congé a Sonam pour une balade très courte dans la ville. Il y avait un concert rock qui a mis un peu d'ambiance...the best you could get...
Le lendemain réveil aux aurores. La promesse : prendre le petit déjeuner avec vue sur la chaîne de l'Himalaya . C'était un peu présomptueux : les nuages sont denses a cette altitude et tout ce que nous avons vu, c'est de la brume ! J'y aurai essayé le butter tea, que je déconseille ... Quelques km plus loin, arrêt a un autre mémorial pour commémorer la fin de la toute petite guerre avec des militants de l'Assam en 2003. Le mémorial était aussi enveloppe de brume, l'occasion de quelques photos ... A ce moment la nous étions à plus de 3000 mètres et il faisait froid !
Nous sommes redescendus dans la vallée de Punakha, lieu de l'autre principal Dzong du Bhoutan . Mais avant petit passage au temple dédié au "divine madman" drukpa kunley, un moine tibétain un peu timbre, s'adonnant a de nombreux plaisirs terrestres pour argumenter ses enseignements. Et cela a marche ! Toute maison ici est ornée d'un phallus, symbole de vie et associe a ce moine. Le passage au temple est l'occasion de se faire bénir par son archet et un phallus de bois, promesse d'enfant avenir... Rendez vous dans 9 mois alors!
Le Dzong de Punakha est celui d'hiver des moines habitants a Thimpu : ils font le déplacement a chaque saison. C'est un temple encore plus majestueux que celui de Thimpu , surtout par sa localisation a la confluence de 2 rivières. Passe les cours intérieures, le temple principal abrite 54 colonnes recouvertes d'or, des plafonds finement décorés, de superbes fresques racontant la vie du bouddha et un ensemble de statues d'or a couper le souffle. C'est ici que les rois se font couronner. Après avoir visite de nombreux temples bouddhistes au Japon, en Thaïlande, en Malaisie , je commence a prendre la mesure du rite, et ses nuances a travers les différentes cultures.
A quelques encablures, un pont suspendu fournit de beaux points de vue sur la vallée et le Dzong. Le temps était pluvieux, mais pas au point de nous gâcher la journée .. Et venant de Singapour, ça rafraîchit !
Dernière étape de la journée, sur insistance de Nicolas : visite d'un boui-boui local . Le guide et le chauffeur etaient sceptiques : ils doivent etre rares les clients qui demandent a decouvrir les restaus les plus improbables ! Nous y avons dégusté des momos (dumplings tibétains) et des pouris (sortes de pratas, pas du tout pourris :-) ) En discutant gastronomie francaise avec sounam et le chauffeur. Nicolas était ravi, les vacances c'est aussi ça pour lui !


Posté par FloaSingapour à 22:03 - Tourisme - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Bhoutan jours 2 et 3

Nouveau commentaire