Desperate Expat

Londres, Tokyo, et Singapour, depuis plus de 5 ans...

11 août 2013

Bhoutan, jour 1

Bon il y a en fait une fonctionalite photo, mais elle ne repond pas ....Ça sera donc des aventures contées sans photos pour l'instant.
Le vol jusqu'à Paro s'est passe sans encombre, malgré une mousson importante a Calcutta ou nous avons fait escale. La piste était inondée, avec au moins un demi centimètre d'eau ...
A l'approche de Paro, dont la piste d'atterrissage est coincée entre les montagnes, le pilote a rassuré les passagers : nous rasons bien les pentes, mais c'est tout a fait normal. Une fois les pieds sur le tarmac, les passagers se prennent en photo devant l'avion, comme pour dire "j'ai survécu !".
A l'aéroport, Sonam et le chauffeur nous attendaient pour commencer un périple culturel a travers son pays. Sonam a 23 ans, il fait guide depuis 3 ans. Son anglais est un peu laborieux, et j'avoue qu'après la fatigue du voyage j'ai eu un peu de mal a suivre. D'autant que d'emblée on sent que le Bouthan ne fonctionne pas selon nos repères habituels, et que quelque part nous n'avons pas la même "grammaire" de vie. En tout cas Sonam est aux petits soins avec nous, et de notre côté c'est la première fois que nous nous permettons le luxe d'un guide rien que pour nous.
Nous avons roulé de Paro a Thimpu, la jeune capitale du pays: une heure de route de montagne a 2000 m d'altitude, avec bien sur des paysages superbes, une rivière aux eaux bouillonnantes et claires, et pas de mal de voiture pour moi. Thimpu ressemble plus a un gros village qu'une capitale. Sans feux de circulation , pas de buildings modernes (par décret royal tous les bâtiments neufs doivent respecter le style bhoutanais.) , pas de magasins cliquants, peu de voitures... Les gens y semblent y mener une vie paisible. Il n'y a pas de miséreux dans la rue (Sonam me dit que seuls les alcooliques sont véritablement pauvres dans son pays) . La ville s'étend dans la vallée , il n'y pas de logique autre que l'occupation des espaces le long de la rivière et des flancs de la montagne. On prend plaisir a s'y promener, entre deux averses légères. Il fait d'ailleurs une température agréable,dans les 25 degrés.
Nous avons donc gravité autour de Thimpu : musée des arts populaires, buddha point, visite au Tinka , une sorte de gnou emblème du pays, visite du Dzong central, siège a la fois du gouvernement religieux et séculier, échantillon de match de tir a l'arc. J'avoue que ça été un peu laborieux pour moi: je n'avais pas beaucoup dormi la veille, et ce pays me désoriente pas mal ... Sans compter qu'il est strictement interdit de fumer - et ce partout dans tout le pays ! - et que du coup j'étais aussi en manque terrible de nicotine ! ... Je pense que la deuxième journée sera plus aisée, après une bonne nuit de sommeil et un bon petit déjeuner ...


Posté par FloaSingapour à 21:58 - Tourisme - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Bhoutan, jour 1

    Merci de ces premières impressions

    Ici, la vie est plus paisible, mais à te lire, on se sent transporté dans une case de "Tintin au Tibet !"
    Bonne continuation ....

    Posté par Marie-Pierre, 10 août 2013 à 15:17 | | Répondre
Nouveau commentaire