Desperate Expat

Londres, Tokyo, et Singapour, depuis plus de 5 ans...

25 juin 2012

Singapour, le j'aime, j'aime pas

La miniblogosphere expat singapourienne s'est lance dans le J'aime/J'aime pas. J'ai l'air de faire la suiveuse, mais en realite je l'avais fait a quelques jours de mon depart du Japon, et je commencais a me dire qu'apres 3 ans et demi de vie Singapourienne j'etais assez "mure" pour me lancer... donc je monte avec entrain dans le wagon :-) Et ce en un billet !

A Singapour, j'aime....

- lire le Straits Times, surtout le dimanche. Meme si ca ressemble a une newsletter geante du gouvernement Singapourien, on apprend plein de trucs sur les preoccupations des locaux (le courrier des lecteurs est instructif), on est au courant des evenements culturels (oui oui, Active Mummy, il y a plein de trucs, suffit de savoir trouver !), on decouvre les derniers restaus ouverts (genre 10 par semaine au bas mot !), et tout plein d' autres choses. Dans le genre 8 Days est pas mal du tout aussi, une lecture hebdomadaire chez les Desperate Expats.

- Pouvoir manger plutot bien a toute heure du jour et de la nuit pour moins de 5 euros... s' en mettre plein la panse a Din Tai Fung pour 20 euros par personne... Trouver dans chaque foodcourt une station de jus de fruits frais, faits a la demande, pour 1 euro 50...Et trouver de plus en plus de produits europeens a des prix acceptables (ca reste cher, mais plus ca se democratise, moins ca sera cher... merci Gontran Cherrier !!!)

- Le metro hyper clean et qui sent bon (l'odeur de malabar du metro parisien me donne la nausee !)

- La bonne tenue du paysage urbain (qui compense 1/ les travaux incessants, 2/ la monotonie des HDB) : relative rarete des publicites, notamment dans les heartlands (pas de panneaux 4 par 3, seulement des banderolles pour des evenements locaux), pas de papiers par terre, pas de tags, des espaces verts a intervalles reguliers, la preservation des zones centrales pour la recuperations des eaux de pluie.

- Le Lycee Francais de Singapour, aux installations luxueuses, aux profs attentifs, associant les parents a la vie de l' etablissement, et sans greve....very good value for money

- manger un couscous sur Bassorah St en plein air

- La paroisse francophone, dont les messes sont un joyeux bazar, enfants obligent, et dont la communeaute est vivante et sans complexes... et le dynamisme aussi des locaux chretiens (ici etre chretien c'est trendy, on porte la croix - meme les hommes - pour montrer son appartenance, et on en parle avec passion... quel changement !)

- Le climat bien sur. Certes les saisons n'y sont pas et parfois ca manque, mais honnetement je prefere avoir chaud tous les week ends que pleurer ma mere parce qu' il fait 10 degres au mois de Juin ! j'avoue aimer aussi la saison des pluies qui rafraichit bien (2010, un bonheur !)

- Mon trajet de bus de la maison au bureau (de tour a tour !) qui me donne a voir le matin Bras Basah, le Raffles Hotel, l'Esplanade, le MBS....

- Faire un barbecue a n' importe quel moment de l'annee

- Les massages et les pedicures qui sont devenus un must (bien merites apres de dures journees de labeur)

- Les "expat-locaux", ceux qui font leur vie ici, de toutes nationalites, qui ne partent pas pendant les 2 mois d' ete en Europe, qui s'implantent et cherchent a connaitre leur pays d'accueil... un dynamisme et un gout du challenge qui nous rapprochent.

- Jo, notre supernounou, qui me rend la vie de Working/Studying Mum completement possible, et avec qui nous avons noue une relation de respect et de confiance (oui oui, c' est possible !)... et tant pis si il vaut mieux eviter de regarder la couche de poussiere derriere les meubles, on s' en fout !

- L'evolution lente des moeurs, portees par la presse locale et le gouvernement, pour un plus grand respect des Foreign Workers .

- Ya du boulot, dans des secteurs dynamiques, ya des opportunites de creation d' entreprise, et ici chacun a bien conscience que ce n'est pas l'Etat ou la Securite Sociale qui va nous sauver la mise, alors tout le monde se bouge et c'est stimulant

EDIT de 10 minutes apres : j' ai failli oublier .... LES MOONCAKES ! surtout au champagne du Raffles Hotel..... et la saison reprend dans quelques semaines, chouette !

 

A Singapour, j'aime pas....

- Voir des personnes agees travailler le dos courbe, le pas lent, ce qui denote bien des difficultes rencontrees par cette generation sacrifiee

- Le racisme latent (promenez vous sur les forums, vous ne serez pas decus...)

- Les HDB illumines toute la nuit... et la quasi absence de recyclage des dechets

- La tension entre parents, profs et administration au LFS. La combinaison tarif eleve+mamans au foyer dont la mission de l'expatriation est de s'occuper au mieux des bambins, ca donne un cocktail explosif.... on sent les profs un peu paranos a la moindre question, et c'est bien dommage...Et j' aime pas non plus les listes d' attente pour des boutchous qui ne pourront pas rejoindre leur freres et soeurs l'an prochain...

- Les promoteurs immobiliers qui vendent des boites a chaussures a des prix delirants... et les riches acheteurs qui rendent le centre ville inabordable...

- Les prix delirants de certains resorts des pays alentours qui profitent honteusement de la manne expat

- Les questions indiscretes des aunties et des homemakers quand je prend l'ascenseur (and so you are living in the penthouse unit... how much did you buy ?!)

- Les taxis qui puent le skai putrefie

- Les quartiers a theme genre Clarke Quay (aucun charme!). Seuls Arab Street, Joo Chiat et Tiong Barhu arrivent a me seduire... mais jusqu'a quand ?

- Le Durian... non decidement je n' ai pas reussi a m'y faire !

- Les membres du management committee du condo dont je fais partie qui ont l'art de disserter pendant des heures sur des histoires sans aucun interet... on me m'y reprendra plus, je demissionne a la premiere occasion !

- C'est loin, on loupe des tas de choses avec la famille et les copains et finalement a part nos fideles parents, ya pas grand monde qui passe nous voir...

 

Posté par FloaSingapour à 22:00 - Singapour - Commentaires [5] - Permalien [#]

Commentaires sur Singapour, le j'aime, j'aime pas

    certes certes madame Flo... La vie a l'air douce et paisible pour vous et même loin si loin de vous nous continuons de penser à vous... mais ma foi c'est un peu loin Singapour pour venir passer une soirée
    Je vous embrasse de France et vous restez malgré tout dans mes pensées !

    Posté par boubou's mum, 26 juin 2012 à 04:33 | | Répondre
  • bonjour florence

    il y a pas mal de chose positives dans la vie singapourienne tant mieux ca peut effacer le cote negatif!!
    moi pas famille pas copain mais passe quand meme voir de temps en temps les news!!!car ai beaucoup aime lire les deux blogs
    bonne continuation

    Posté par gigi, 27 juin 2012 à 01:40 | | Répondre
  • Contact

    Bonjour Florence
    Je découvre votre blog que je trouve très sympa, plein de bonnes infos sur votre vie de working mum à Singapour. Nous serions ravies de vous interviewer pour notre site http://www.femmexpat.com et référencer votre blog.
    Qu'en pensez-vous?
    Merci de votre réponse, à bientôt
    Priscille, de Femmexpat
    Email : editorial@femmexpat.com

    Posté par Priscille, 03 juillet 2012 à 17:55 | | Répondre
  • Je ne sais pas si tu trouves que ce j'aime/j'aime pas est équilibré (à mes yeux, il semble l'être). Mais trouver un peu des deux est assez rassurant, dans le sens où il faut s'adapter à son pays, à la culture, essayer de faire bouger les choses (si on a assez de forces) et que finalement, le paradis n'est pas sur terre : ce qui rend toutes les petites joies quotidiennes comme des trésors.

    Posté par Banoffee, 19 juillet 2012 à 22:33 | | Répondre
  • Expatriation

    Bonjour,
    Je suis à la recherche d'infos en vue dans le cadre d'une expatriation sur Singapour.
    Pourriez-vous me contacter?
    À bientôt

    Posté par Sophie, 06 septembre 2012 à 04:40 | | Répondre
Nouveau commentaire