Desperate Expat

Londres, Tokyo, et Singapour, depuis plus de 5 ans...

09 juin 2010

La vraie vie des femmes d'expat

Chers lecteurs,

je vous invite a lire l'article de Femmexpat à ce lien : écrit par une psychothérapeute, il décrit assez bien la situation d'une grande partie de mes consœurs. Non, nous ne sommes pas toutes en dépression, loin de la... mais les risques sont réels. Mieux vaut prévenir que guérir !

Pour ma part, mon expatriation étant choisie, je crois aussi avoir la capacité à saisir les opportunités lorsqu'elles se présentaient et à profiter de chaque instant, chaque activité, chaque situation sans trop m'appesantir sur leurs aspects négatifs. Et à quelques jours de commencer un remplacement de conge maternite dans un job dans la lignee de ma carriere d'origine et à un bon salaire, il se pourrait bien que je revienne a une situation "normale" dans quelques mois (je continue en parallele mon petit business, busy times ahead...)... Je verrai bien si je suis encore plus heureuse que je ne le suis actuellement !

Bonne lecture !

Posté par FloaSingapour à 17:00 - Vie d'expat - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires sur La vraie vie des femmes d'expat

  • 9 ans pleins que je suis femme d'expat, que j'ai quitte un super boulot a Paris pour suivre mon mari, 7 pays differents....depuis le debut je me fixe des objectifs et des horaires, et meme dans ces conditions ce n'est pas toujours facile, il faut etre un minimum costaud et hyper independante, surtout ne pas compter sur son mari (ce n'est pas du tout une critique mais un fait, et cela permet de bien gerer le couple a mon avis). Ne pas s'enfermer dans des groupes de femmes non plus, mais avoir de bonnes amies, ce qui bien sur n'est pas tjs evident, d'autant qu'on doit souvent se dire Adieu, et pour moi c'est le plus dur !!!
    Apres 9 ans de cette vie, je suis super epanouie, (la 1ere annee a ete la plus difficile...) et tjs plein de projets, ouf !!
    Bises

    Posté par Lena, 09 juin 2010 à 19:41 | | Répondre
  • 9 ans pleins que je suis femme d'expat, que j'ai quitte un super boulot a Paris pour suivre mon mari, 7 pays differents....depuis le debut je me fixe des objectifs et des horaires, et meme dans ces conditions ce n'est pas toujours facile, il faut etre un minimum costaud et hyper independante, surtout ne pas compter sur son mari (ce n'est pas du tout une critique mais un fait, et cela permet de bien gerer le couple a mon avis). Ne pas s'enfermer dans des groupes de femmes non plus, mais avoir de bonnes amies, ce qui bien sur n'est pas tjs evident, d'autant qu'on doit souvent se dire Adieu, et pour moi c'est le plus dur !!!
    Apres 9 ans de cette vie, je suis super epanouie, (la 1ere annee a ete la plus difficile...) et tjs plein de projets, ouf !!
    Bises

    Posté par Lena, 09 juin 2010 à 20:25 | | Répondre
  • ben dis-donc, tu chômes pas. Remarque, par ici non plus on ne manque pas de boulot. Mais t'es toujours aussi impressionnante.
    bises
    C.

    Posté par cilcé, 09 juin 2010 à 22:03 | | Répondre
  • Dans la serie un livre en anglais d'une femme de diplomate :
    Diplomatic Baggage: The Adventures of a Trailing Spouse by Brigid Keenan. Je n'ai lu que la 4eme de couverture mais cela fait parti de ma liste de bouquin a acheté un jour

    Posté par Melusine, 10 juin 2010 à 17:50 | | Répondre
  • Genial

    Je suis super contente pour toi!
    Retour au CBD alors? Tailleur et talons?
    Bravo, enjoy!
    A tres vite
    Delphine

    Posté par delph, 10 juin 2010 à 20:17 | | Répondre
  • moi aussi je suis impressionnée : comment fais-tu pour mener tout de front ??? ton business tu vas gérer ça quand ? entre 3 et 4h du mat ??? fais gaffe à ta santé quand meme !!!
    bisous

    Posté par agnès, 14 juin 2010 à 18:18 | | Répondre
  • Bonjour
    A la recherche d'infos sur Singapour je suis tombée sur votre blog, g DES TONNES de questions à vous poser si vous avez 5 min (qques heures...) ça serait cool!-)

    Posté par cherryaddicted, 16 juin 2010 à 02:10 | | Répondre
  • Le cliché de la femme d'expat

    Nous avons partagé avec nos lecteurs notre première rencontre avec une femme d'expat'. Notre article est un peu cynique, peut-être même un peu dur envers celles qui pourtant vivent sans doute dans une situation délicate sentimentalement, mais malgré tout, notre impression suite à cette rencontre a été assez négative, d'où l'article. Etait-ce un cliché de la femme d'expat' ou est-ce une réalité ? A vous de nous le dire !

    L'article :
    http://www.facebook.com/notes/rions-cantonais/portrait-dune-femme-dexpats-pas-comme-les-autres/135649226536114

    Le profil facebook de Rions Cantonais (La Chine en témoignages et interviews)
    http://www.facebook.com/RionsCantonais

    Posté par Rions Cantonais, 16 octobre 2011 à 21:33 | | Répondre
  • Franchement, brocarder ainsi cette personne qui vous a gentiment fait la conversation, je trouve Ca un peu beta... Il se trouve que les étudiants en échange prêtent aussi a la critique facile. D'ailleurs, la cible préférée de mes collègues a Singapour ce sont les VIE qui pullulent dans les entreprises françaises. Rha la jeunesse, sans peurs et sans reproches ...

    Posté par Floasingap, 16 octobre 2011 à 22:09 | | Répondre
  • Réponse à floasingap

    Il ne s'agit pas de "brocarder" cette personne, mais simplement de faire un constat du genre de discussion qu'on peut avoir en guise d'armorce dans une rencontre avec une femme d'expat.
    Et je vous posais la question de savoir s'il s'agissait d'un cliché ou d'une réalité, j'aurais aimé avoir une réponse.
    Quand à vos accusations concernant les étudiants, pourriez-vous d'argumenter svp ? Ou apporter des exemples précis qui pourraient illustrer votre constat ?

    Posté par Rions Cantonais, 23 octobre 2011 à 00:44 | | Répondre
  • et la mauvaise foi des jeunes aventuriers...

    bien sur que vous la ridiculisez, ne soyez pas de mauvaise foi non plus. Justement, vous l' avez identifie, ceci est une amorce de discussion : en situation sociale, il faut bien trouver quelque chose qui soit commun a tous, et dans le cadre de la vie d' expat ce sont ces sujets dont on parle naturellement. Vous parlez cliche, moi je dis "normalite" . La realite des personnes est bien plus diverse et complexe que cela, mais ca vous ne le verrez pas si vous pensez en termes de cliche et de jugement.

    Vous avez definitivement l' esprit mal tourne a mon sens, dans la mesure ou vous emettez un jugement sur la sincerite de son engagement pour cette cause humanitaire dont elle parle : quelles que soit ses motivations personnelles et le soupcon de philanthropie "pour faire bien" ,je ne vois pas en quoi la demarche devrait etre sujette a raillerie.

    Quant aux "accusations" (preuve s' il en est que vous n' avez vraiment pas apprecie que je contrargumente sur votre billet dont vous semblez si fier), moi je n' en ai aucune personnellement a emettre : je disais simplement que parmi les expats trentenaires et quanrantenaires, les plus jeunes sont aussi sujets a "cliches" comme vous dites, et railleries de ce genre : "ils ne pensent qu' a leur week end a kinabalu", et apres... "ils rentrent decalques de leur week end" , etc... (ceci dit,je vous avoue qu' on a des choses plus interessantes a se raconter que ca) .

    En definitive, le sens de mon propos est de ne pas vous apesentir sur les stereotypes que vous serez amene a vous rencontrer. Car derriere toute image sociale il y a une personne avec des gouts et des interets specifiques, et ce serait dommage de vous en priver sous pretexte de ne pas vouloir entrer dans un cliche. De toute facon, 95% des gens que vous rencontrerez sont des stereotypes, et ce serait bien pretentieux de penser que vous n' etes pas dans un stereotype vous meme.

    Posté par Floasingapour, 23 octobre 2011 à 13:21 | | Répondre
  • Un site utile pour organiser vos dîners!

    J'en profite pour partager mon site avec les internautes: www.cielmesdiners.fr

    C'est un site qui vous permet d'organiser très facilement vos dîners entre vous et vos amis et de savoir quelles recettes vous avez déjà cuisiné et pour quels amis!

    Très facile, très utile et gratuit n'hésitez pas à vous inscrire ou à liker notre page Facebook: http://www.facebook.com/cielmesdiners

    Merci et très bonne journée à tous.

    Posté par cielmesdiners.fr, 16 mai 2012 à 19:03 | | Répondre
  • CONSEIL

    Ce qui m'a sauvé moi dans ma vie de femme d'exeat c'est d'avoir commencé par une expat dite 'prestigieuse' donc beaucoup depersonnes proches de la retraite.Je voyais ces femmes couvertes de bijoux, bronzées et ne parlant que maison et résidence secondaires ... Je me disais jamais ça et c'est devenu un bût dans ma vie ...
    Et le médecin de ma première visite qui m'avait dit 'la dépression et le tabagisme vous guette plus que les maladies 'exotiques!!!
    bravo pour votre blog

    Posté par RITA, 30 octobre 2013 à 13:58 | | Répondre
  • Femmes d'expats

    Merci pour cet article qui met en évidence une grande problématique des femmes des expats. J’ai écris à ce sujet quelques articles :

    http://international-coaching-solutions.com/category/expatriation/

    Posté par Gargiulo, 02 mars 2014 à 03:03 | | Répondre
Nouveau commentaire