Desperate Expat

Londres, Tokyo, et Singapour, depuis plus de 5 ans...

08 mai 2010

De la persistance dans le monde Asiatique

Ce matin dans le journal, deux femmes asiatiques sont a l'honneur....

Cha_Sa_soonLa premiere est Coreenne, Madame Cha Sa Soon, agee de 69 ans et vient d'obtenir son permis de conduire. Rien d'extraordinaire pensez vous ? Si si.... car elle l' a obtenu apres la 960e tentative ! Pour etre exacte, il lui a fallu 950 tentatives pour reussir le code (100 questions tout de meme ! auquel il faut avoir au moins 60 reponses justes) et 10 tentatives supplementaires pour obtenir la conduite... elle aurait depense environ 3000 euros rien qu'en frais d'examens ! Voila ce qui s'appelle ne pas baisser les bras... Et moi qui pensait etre un cas particulier (3 codes, 6 epreuves de conduite... mais j'ai fini par l'avoir ! ), me voila rassuree !



300px_Chen_Shu_ChuLa deuxieme est encore plus impressionnante : Madame Chen Shu-chu, 50 ans, est taiwainaise, elle vend des legumes sur un marche et vient d'etre nommee dans la liste des 100 personnes les plus influentes au monde, parmi les heros. Comment a-t-elle fait ? Et bien tout simplement en donnant regulierement une partie de son revenu (modeste) a des oeuvres de charite. Le Strait Times parle de plus de 220 000 euros en tout ! « Le plus merveilleux dans ce que Chen Shu-chu a accompli est que sa générosité n’a rien d’extraordinaire, mais est au contraire si simple et si concrète », écrit le réalisateur taiwanais Ang Lee dans un portait consacré à la lauréate et publié dans le dernier numéro de Time. Chen Shu-chu, ajoute Ang Lee, est ainsi entre autres venue en aide à un orphelinat local et a soutenu l’aménagement d’une bibliothèque dans son ancienne école. Voila qui bat en breche l'image que les chinois ne vivent que pour accumuler les richesses pour eux memes. « L’argent n’a de sens que s’il est utilisé pour ceux qui en ont besoin » explique Mme Chen. Voila une opinion qui donne a mediter, n'est ce pas ?

Posté par FloaSingapour à 13:56 - Air du temps - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires sur De la persistance dans le monde Asiatique

    je me sens aussi solidaire...

    ..de la dame coréenne : cinq tentatives à mon actif, et je ne conduis toujours pas. Encore que j'ai demandé à Claude de me prêter la voiture, maintenant qu'elle n'est plus tout à fait neuve, il aura moins peur !

    Posté par Marie-Pierre, 08 mai 2010 à 14:43 | | Répondre
  • Tellement coréen !

    Ca illustre très bien l'investissement que les coréens ont, en particulier dans le travail : Rien n'est impossible, on y arrivera. Même les objectifs les plus invraisemblables sont atteints, dans les délais, même les plus ambitieux. Et on ne conteste jamais les décisions du chef, on se met en ordre de marche et on y va, là où en France on en serait encore à chercher à démontrer que le chef a tord, que ce n'est pas réaliste... Revers de la médaille, à 40 ans, ils sont lessivés à force de tout donner.
    2 belles histoires en tout cas, qui remettent les choses en perspective. Bon WE !

    Posté par LaPieQuiChante, 08 mai 2010 à 15:37 | | Répondre
  • Ah ah, que j'aime les histoires de permis de conduire...Moi aussi j'ai eu du mal et ai échappé de justesse à l'examen psychologique que l'on fait passer d'office, en Suisse, à tout candidat qui rate trois fois de suite l'examen.
    Et ce n'est pas parce que j'ai eu mon permis que j'ai su conduire...Mais c'est une autre histoire!
    En tout cas bravo à Madame Cha Sa Soon!

    Posté par Laurence, 09 mai 2010 à 03:11 | | Répondre
Nouveau commentaire